Société

Société

Dans un communiqué de la direction de communication du ministère de l'Education nationale, nous apprenons que trois ministres ont rencontré les partenaires sociaux du système éducatif. A l'ordre du jour, les mesures sécuritaires prises face aux menaces terroristes dans la Région du Sahel. C'était le vendredi 31 mars 2017 dans la salle de Conférence du ministère en charge de l'Enseignement supérieur.  

L’affaire pourrait être un "chien écrasé" mais elle dénote à quel point s’installe progressivement une psychose liée aux attaques terroristes. Les événements se sont déroulés dans une circonscription d’éducation de base de la province du Passoré (Région du Nord) à quelques jours des congés. Des enseignants ont fui leur école pour échapper à des terroristes. Que s’est-il passé ?

Le 23 mai 2016, un communiqué du ministre d’Etat Simon Compaoré informait l’opinion de la disparition de 53 véhicules du parc automobiles de la Présidence du Faso. Un ultimatum avait été donné et ceux qui avaient lesdits véhicules avaient jusqu’au 7 juin 2016 pour les rendre. L’ultimatum dépassé à la date du 7 juin 2016, les députés veulent savoir.

Les Etalons boulangers ont organisé dans la matinée du jeudi 30 mars 2017 une conférence de presse dans la cour de leur parrain, le Larlé Naaba. Ils ont fait le bilan de leur participation à la Coupe d’Afrique des métiers de bouche tenue à Casablanca du 21 au 24 mars dernier. 

Dans un communiqué signé du directeur de cabinet du ministre de la Sécurité et rendu public en fin de journée ce 30 mars, le ministère appelle les populations au calme et à la vigilance permanente.

Le procès de l’attaque de la poudrière de Yimdi s’est ouvert ce mardi 28 mars au tribunal militaire de Ouagadougou. Au cours de ce procès 21 accusés avec à leur tête le sergent-chef Sanou Ali seront entendus.

L’Archidiocèse de Ouagadougou a convié les hommes de médias à une conférence de presse ce lundi à l’Archevêché de Ouagadougou afin de leur présenter le plan pastoral 2016-2020 de l’Eglise famille de Dieu à Ouagadougou.

Après l’arrestation au Mali en janvier dernier de Mimi Ould Baba Ould Cheikh une mission du ministère en charge de la sécurité a été envoyée à Bamako et a pu recueillir non seulement les aveux de Mimi Ould Baba Ould Cheikh, commanditaire principal des attaques de Cappuccino et de Splendid hôtel mais aussi ceux de Ibrahim Ould Mohamed le transporteur des armes de l’attaque. 

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré a animé une conférence de presse dans la matinée du vendredi 24 mars 2017 à propos des attaques terroristes au Sahel et au Nord et de la sécurité au Burkina de façon générale. 

Page 7 sur 16

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top