Société

Gestion foncière: Saaba s'insurge et appelle Me Sankara au secours

Un demi-millier de personnes était dans les rues de la commune de Saaba, jeudi, pour dénoncer "une mauvaise gestion, indigne d'une période post insurrectionnelle" du foncier.
Attributions irrégulières de terrains à des sociétés immobilières, ventes clandestines de parcelles, gestion opaque des réserves foncières commerciales et administratives, refus de l'autorité municipale de communiquer malgré les différentes interpellations, les griefs dénoncés par les manifestants contre le maire sont multiples.
Le Mouvement des jeunes pour la transparence dans la gestion foncière de Saaba (MJTGFS), initiateur de la marche du jour, invite le gouvernement à se saisir de la question.

Il a remis une correspondance au préfet de Saaba à l'intention du ministre en charge de l'urbanisme, à qui il est demandé "avec urgence et insistance, un audit avant que les pistes ne soient brouillées" dans la commune.
Malick Ouédraogo, président du MJTGFS dit pouvoir compter sur les "valeurs intrinsèques d'intégrité" reconnues de Bénéwendé Sankara, à qui le préfet a promis de transmettre rapidement le courrier.
Avant de se disperser, les manifestants ont chanté en chœur l'hymne national, et lancé une mise en garde : "les voleurs de parcelles vont disparaître d'ici " !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top