Sports

CAN 2017, l’ambiance d’avant match à Yaoundé

C’est dimanche dans la ville aux sept collines. Tout a l’air normal. Déjà le matin les rues sont presqu’inanimées. Les citadins profitant d’une grasse matinée ou occupant les places à l’église pour sacrifier au culte dominical.

Si en apparence personne ne semble se soucier du rendez-vous des Lions indomptables face à l’Egypte pour la CAN, la réalité est toute autre. Dans les lieux de culte justement on formule à l’unisson la prière que la victoire soit du côté des Camerounais. Dans les voitures circulant, pour les rendez-vous hebdomadaires, de petits drapeaux flottent. Les présentateurs télé sont aux couleurs nationales, le rouge jaune vert. Dans les salons de coiffure les amoureuses circonstancielles du ballon rond s’activent pour épuiser tous les rendez-vous avant 20h. Aujourd’hui on ferme à 19h, entend-on par-ci par-là. Quand une des coiffeuses brisant le silence laisse échapper tout haut sa pensée en ces termes « Est-ce qu’on va gagner l’Egypte même ? », ce sont des cris qui lui répondent : « comment peux-tu dire ça ? » «  Nous allons gagner bien sûr », « c’est nous les meilleurs d’Afrique », « n’ose même pas penser qu’on peut perdre, c’est sûr, on prend la coupe". 

lions indomptables 12112016 otric 1219 ns 700 cameroon info p net 800xm9x

14h. La ville s’éveille, les klaxons des taxis rivalisent de tintamarre pour attirer les clients. Ils sont d’ailleurs bondés, si pour les uns on s’est paré de drapeau, pour les autres, c’est le traintrain du  « Moi je cherche l’argent d’abord » qui prévaut. Dans les supers marchés, le personnel a troqué son habituel uniforme par le maillot des Lions. Ailleurs, les jeunes sont à la recherche d’attributs de supporters. Ici en effet, on supporte avec deux couvercles de marmite qu’on fait résonner en les tapant fort l’un contre l’autre à chaque grande action sur le terrain et surtout à chaque but,… Mais au-delà de cette ambiance, ça et là, règne quand même une inquiétude partagée : les débordements d’après match qui peuvent conduire à des drames. Les medias diffusent des messages de prévention routière et d’appel à la retenue. Car sait-on, si les Lions gagnent, la manifestation de la joie sera immense et sans égal, les routes seront impraticables et les accidents se multiplieront. 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top