Sports

Affaire Serges Aurier : la Côte d’Ivoire demande pardon

Dans un communiqué rendu public vendredi, la Fédération ivoirienne s’est invitée dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Serges Aurier.

La FIF relève que le footballeur "a toujours fait valoir son attachement pour le Paris Saint-Germain".

Certes, constate la FIF, le comportement de l’Ivoirien est "source de désagrément pour les personnes offensées et pour le club".

Mais Sidy Diallo, le président fédéral, en appelle à "l’indulgence du club pour ce jeune joueur talentueux de 23 ans qui mérite de tous un encadrement afin d’éviter, à l’avenir, de tels dérapages".

Serges Auriez a été mis à pied par le PSG, à titre conservatoire, après la diffusion dimanche sur Internet d’une vidéo dans laquelle il qualifiait son entraineur de "fiotte".

Dans le même enregistrement, il disait de ses co-équipiers Angel Di Maria qu’il est "un guignol!", et de Zlatan Ibrahimovic qu’il est "une gentille bête".

La sortie de la FIF s’inscrit dans le même esprit que celle de la star ivoirienne Didier Drogba. Mercredi, sur son compte Twitter, il s’était interrogé : "Comment les jeunes joueurs peuvent-ils apprendre de leurs erreurs si on ne les entoure pas, ne les conseille pas?"

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top