Société

Après l’arrestation au Mali en janvier dernier de Mimi Ould Baba Ould Cheikh une mission du ministère en charge de la sécurité a été envoyée à Bamako et a pu recueillir non seulement les aveux de Mimi Ould Baba Ould Cheikh, commanditaire principal des attaques de Cappuccino et de Splendid hôtel mais aussi ceux de Ibrahim Ould Mohamed le transporteur des armes de l’attaque. 

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré a animé une conférence de presse dans la matinée du vendredi 24 mars 2017 à propos des attaques terroristes au Sahel et au Nord et de la sécurité au Burkina de façon générale. 

Pendant que les investigations se poursuivent, le ministère en charge de la Sécurité a livré un rapport d’enquête sur l’attaque du Cappuccino et de Splendid du 15 janvier 2016. Ce rapport livre la constitution de l’équipe qui préparé le coup.

Le programme des nations unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec l’Ambassade du Japon au Burkina a procédé dans la matinée du mardi 21 mars 2017 à une remise de matériels à la Police nationale. Ce don entre dans le cadre du "projet d’appui à la gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine".

La fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations partenaires en Guinée ont rendu public ce 21 mars 2017 un nouveau rapport intitulé « Justice, réconciliation et réformes législatives : 3 priorités pour l’État de droit en Guinée ».

L’Union nationale de la police (UNAPOL) a tenu une conférence de presse l’après-midi du lundi 20 mars 2017 au Centre national de Presse Norbert Zongo. Au cours de cette rencontre, l’UNAPOL a abordé deux questions essentielles à savoir le service payé et l’état d’avancement de leur plate-forme revendicative.

Le président national du CED, Pascal Zaida, au regard des attaques terroristes à répétition  disait au cours d’une conférence de presse que " les autorités devraient aller voir les généraux Diendéré et Bassolé pour qu’ils les aident à sécuriser le pays". Cela n’a pas été du goût du ministre d’Etat Simon Compaoré qui, en marge de la cérémonie de remise des motos à la police nationale, le 17 mars 2017, a eu une réponse à l’endroit de Pascal Zaida. In extenso, voici cette réponse. 

Le ministre d’Etat Simon Compaoré a procédé ce 17 mars à la remise de 150 motos à la police nationale. D’une valeur d’un demi-milliard FCFA, ces motos "ne devront pas servir pour ramasser les fagots du chef". Leur utilité se trouve dans la patrouille fera comprendre le ministre d’Etat et elles doivent être utilisées "en bon père de famille". 

La coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) et les policiers radiés se sont rencontrés ce vendredi 10 mars 2017 au siège de l’ADF/RDA qui assure la présidence tournante de la CODER. Selon Me Gilbert Noël Ouédraogo, cette rencontre a permis aux policiers révoqués de présenter à la CODER leur situation mais aussi à la CODER de se faire connaitre par les visiteurs.

Dans la matinée de ce vendredi 10 mars, le marché de Yioko 2 situé dans l’arrondissement 4 a enregistré un incendie. Une partie du marché a été décimée par les flammes. 

La commémoration de la journée internationale de la femme 2017 s’est déroulée ce mercredi 8 mars à Ouagadougou sous la présidence de l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré. Cette célébration a réuni plusieurs personnalités de la région du Centre a donné l’occasion à Sika Kaboré de penser à ses coépouses de Djibo.

Nous apprenions hier 7 mars 2017 qu’un Burkinabè a trouvé la mort le 6 mars 2017 à Franceville au Gabon suite à une interpellation policière.  La victime, du nom de Issouf BONCA, de nationalité burkinabè et veilleur de nuit à Franceville était âgé de 30 ans. 

L’union nationale des femmes de l’UPC (UNF/UPC) à l’occasion de journée internationale de la femme a publié une déclaration dans laquelle elle fait remarquer que malgré les dispositions légales, des femmes continuent de faire l’objet de violences et d’exclusion. 

La secrétaire générale de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) a visité ce vendredi 03 mars une maternité pilote du système intégré d’enregistrement des naissances encore appelé, icivil, au centre médical Schiphra. Finies désormais la paperasse et les pertes de temps dans les enregistrements des naissances au Burkina Faso. 

Dans un communiqué rendu public ce 3 mars 2017, le ministre porte-parole du gouvernement informe l’opinion qu’une attaque a eu lieu à l’école de Kourfayel, dans la commune de Djibo (Sahel). 

Page 2 sur 7

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top