Société

Société

Les travaux de réhabilitation des locaux du tribunal de grande instance de la ville de Manga sont "terminés". L’information est donnée par le ministère en charge de la Justice.

Le 12 juin, alors qu’il visitait le site, le Ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René BAGORO avait promis de tout mettre en œuvre pour que la réfection se fasse dans les meilleurs délais.

Le tribunal de Manga avait été saccagé par une foule de manifestant en colère suite à l’arrestation d’un habitant de la ville.

Le ministre de l’éducation nationale, Jean Martin Coulibaly a donné le top départ des épreuves du certificat d’étude primaire ce mardi 06 juin 2017 dans la commune de Koubri à l’école Nagbangré A. 

Désormais, l'on devrait compter parmi les organisations de la société civile (OSC), la Coalition Bori Bana née de 28 mai. 

Ceci est une d&éclaration de l'union nationale de la police à propos de l'affaire Adja Divine agressée par une foule en furie. L'UNAPOL salue l'action des deux policiers. 

L’information a d’abord paru telle une rumeur avant de se confirmer très vite. La ville de Djibo a été la cible d’attaques terroristes. 

L’Observatoire de la Démocratie et des Droits de l’Homme au Burkina Faso (ODDH) a organisé une conférence de presse ce jeudi 25 mai 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre vise à rendre public le rapport périodique que l’ODDH a élaboré sur la situation des droits de l’homme au Burkina Faso sur la période allant de novembre 2016 à fin avril 2017. 

Après l’agression physique d'une femme par la population dans le quartier Patte d’Oie, accusée d'être une "voleuse d’enfants", la police nationale relate ici sa version des faits. 

L’actualité est à nouveau dominée par les koglweogo avec les violents affrontements de Tialgo dans la commune de Tenado. Le Pr Albert Ouédraogo dans cet entretien attire l’attention de ceux qui plaident pour la dissolution des groupes d’autodéfense. 

Pour certains Burkinabè, les Koglweogo font un travail remarquable en matière de lutte contre l’insécurité. Ils en veulent pour preuve les vols et les braquages qui ont sensiblement diminué grâce à eux. Pour d’autres, les koglweogo sont une milice et leurs méthodes relèvent d’une époque moyenâgeuse et appellent à leur dissolution. C’est le sentiment qui nous a été donné de constater ce 21 mai 2017 à l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki- Zerbo. 

Page 1 sur 15

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top