Société

Bientôt des pâtes alimentaires made in Burkina

Les Etalons boulangers ont organisé dans la matinée du jeudi 30 mars 2017 une conférence de presse dans la cour de leur parrain, le Larlé Naaba. Ils ont fait le bilan de leur participation à la Coupe d’Afrique des métiers de bouche tenue à Casablanca du 21 au 24 mars dernier. 

"N’ayez peur de qui que ce soit" ce sont là les mots du Larlé à l’endroit de ses filleuls avant leur départ pour la 8e coupe d’Afrique des métiers de bouche à Casablanca. Et comme pour faire honneur à leur parrain, André Bayala et son équipe sont revenus avec la médaille de bronze. Pour une première participation, occuper la troisième place a été une prouesse pour lui et ses camarades selon André Bayala représentants des Etalons boulangers.

Pour cette compétition l’équipe du Burkina était composée de quatre personnes et ils ont pris part à la compétition dans le domaine de la boulangerie car le délai imparti pour la compétition ne leur a pas permis de se préparer dans les autres domaines. Dans le domaine de la boulangerie donc, les critères de sélection étaient l’hygiène, l’originalité, le goût, la création et le visuel. Pour pouvoir occuper la troisième place, les Etalons boulangers ont présenté le  "Pain Tigré" qui signifie "pain de l’abondance" fait à base du "mung bean" un haricot dont le promoteur n’est d’autre que le Larlé Naaba Tigré, parrain des Etalons boulangers.

Le Larlé Naaba a félicité ses filleuls pour leur courage et a promis de les accompagner sur tous les plans. Ensemble avec ses filleuls, ils comptent promouvoir le "Pain Tigré" partout au Burkina Faso d’ici octobre prochain. Ils comptent également fabriquer des pâtes alimentaires à base de Mung Bean d’ici la fin de l’année. D’après son promoteur, le mung bean est une céréale très riche car elle contient des antioxydants qui luttent contre les cancers et des protéines qui sont indispensables à l’organisme.

Il faut dire qu’avec leur médaille de bronze, les Etalons boulangers ont obtenu en même temps leur ticket de qualification pour la coupe du monde de boulangerie prévue pour se tenir en 2019 à Paris (France). Mais en attendant, André Bayala et ses camarades ont promis de travailler à faire connaitre leur association afin de permettre à tous les jeunes burkinabè exerçant les métiers de bouche de pouvoir se présenter dans toutes les compétitions internationales.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top