Société

Comment l’attaque du 15 janvier a été préparée

Après l’arrestation au Mali en janvier dernier de Mimi Ould Baba Ould Cheikh une mission du ministère en charge de la sécurité a été envoyée à Bamako et a pu recueillir non seulement les aveux de Mimi Ould Baba Ould Cheikh, commanditaire principal des attaques de Cappuccino et de Splendid hôtel mais aussi ceux de Ibrahim Ould Mohamed le transporteur des armes de l’attaque. 

Tous deux anciens pensionnaires du site de réfugiés de Mentao, Mimi Ould Baba affirme qu’il a été présenté au nord Mali à Mohamed Ould Nouiny adjoint de Moktar Belmoktar pour le projet d’attaque sur Ouagadougou. Suite à son adhésion au projet contre une promesse de 10 millions de FFCFA il s’est rendu quelques semaines avant l’attaque à Ouagadougou en compagnie prénommé Abderrahmane avec des cartes d’identité nigérienne pour une mission de repérage. Les sites repérés sont le café cappuccino, Splendid Hôtel et le restaurant "Le Verdoyant".

Une fois au Mali le choix s’est porté sur Cappuccino et Splendid Hôtel et Mimi Ould Baba chargé de conduire la mission sur Ouagadougou avec l’armement et le matériel de l’attaque  dissimulés dans un pneu de camion semi-remorque par les soins de son lieutenant Ibrahim Ould Mohamed contre une promesse de 1,5 millions de FCFA. Une fois à Ouagadougou Mimi Ould Baba a été hébergé au domicile de Maiga Alhousseini Bocar et un jeune burkinabè du nom de Sawadogo Maliki qui était chargé de louer une villa pour le commando au complet. La dite villa qui se trouve à Sinyiri a été louée pour un séjour d’un mois pour un montant de 300 000 FCFA que les djihadistes ont payé cash.

Mimi Ould Baba est rentré sur le territoire burkinabè avec les trois assaillants le 9 janvier 2016 et ont séjourné dans la villa jusqu’au 14 janvier. Le 15 janvier à 19h Mimi Ould Baba  a déposé les trois assaillants derrière l’immeuble abritant le café Cappuccino et s’en est allé directement pour Djibo. Au moment où les coups de feu crépitaient, seuls les trois assaillants étaient encore dans la ville de  Ouagadougou. Peu après 23h du 15 janvier, Ibrahim Ould Mohamed et Mimi Ould Baba  après s’être retrouvés à Djibo ont traversé la frontière pour le Mali.

Les investigations menées au Mali par les enquêteurs ont permis l’arrestation des individus impliqués dans cette attaque à Ouagadougou et les enquêtes se poursuivent.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top