Société

Désormais, l'on devrait compter parmi les organisations de la société civile (OSC), la Coalition Bori Bana née de 28 mai. 

Ceci est une d&éclaration de l'union nationale de la police à propos de l'affaire Adja Divine agressée par une foule en furie. L'UNAPOL salue l'action des deux policiers. 

L’information a d’abord paru telle une rumeur avant de se confirmer très vite. La ville de Djibo a été la cible d’attaques terroristes. 

L’Observatoire de la Démocratie et des Droits de l’Homme au Burkina Faso (ODDH) a organisé une conférence de presse ce jeudi 25 mai 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre vise à rendre public le rapport périodique que l’ODDH a élaboré sur la situation des droits de l’homme au Burkina Faso sur la période allant de novembre 2016 à fin avril 2017. 

Après l’agression physique d'une femme par la population dans le quartier Patte d’Oie, accusée d'être une "voleuse d’enfants", la police nationale relate ici sa version des faits. 

L’actualité est à nouveau dominée par les koglweogo avec les violents affrontements de Tialgo dans la commune de Tenado. Le Pr Albert Ouédraogo dans cet entretien attire l’attention de ceux qui plaident pour la dissolution des groupes d’autodéfense. 

Pour certains Burkinabè, les Koglweogo font un travail remarquable en matière de lutte contre l’insécurité. Ils en veulent pour preuve les vols et les braquages qui ont sensiblement diminué grâce à eux. Pour d’autres, les koglweogo sont une milice et leurs méthodes relèvent d’une époque moyenâgeuse et appellent à leur dissolution. C’est le sentiment qui nous a été donné de constater ce 21 mai 2017 à l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki- Zerbo. 

Le phénomène des Koglweogo a encore endeuillé et cette fois-ci, des morts à Tialgo (commune de Tenado) le jeudi 18 mai dernier. Au bilan des affrontements, cinq morts  et  plusieurs blessés. Voici la lecture d’un juriste, Me Guy Hervé Kam rencontré par Kamanews. 

Ceci un communiqué du porte-parole du gouvernement sur les événéments survenus dans la commune de Tenado. 

L’association des journalistes du Burkina (AJB) et le syndicat des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) ont organisé leur assemblée générale ce vendredi 19 mai 2017 au centre de presse Norbert Zongo. A l’ordre jour, la sécurité des reporters, les conditions de vie et de travail des journalistes du secteur public et privé et divers. 

Ceci est un communiqué du premier responsable de la commune de Tenado/Province du Sanguié dans la région du Centre Ouest. Elle fait suite à des affrontements entre des populations et les groupes d’auto défense, les koglweogo. 

La présente déclaration a été signée par 10 organisations professionnelles des médias. Elles condamnent l’agression du journaliste de la radio nationale, Guézouma Sanogo. 

La coordination des syndicats de l’éducation et leur ministre de tutelle ont signé un protocole d’accord sur les examens ce mercredi 17 mai 2017. Cette signature marque la fin de l’incertitude qui existait par rapport au bon déroulement des examens.

Le tableau ci-desssous montre des montants versés à des responsablesde la police nationale sur la base des contrats des services payés. 

Les résultats sont tombés. Les agents de la compagnie républicaine de sécurité qui ont observé l’arrêt de travail pour protester contre les détournements de fonds des services payés avaient raison. L’information a été donnée lors d’une rencontre entre les inspecteurs techniques du ministère de Sécurité en présence du ministre Simon Compaoré.

Page 1 sur 10

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top