Lundi, 17 avril 2017 15:33

Zeph prend ses distances d’avec la CODER

La mission d’Abidjan de la CODER n’a pas été "initiée par le CFOP" qui n’est donc pas la personne indiquée pour  "expliquer le bien-fondé ou pour faire le compte-rendu" de ladite mission.

Par un communiqué de son service de communication, le Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso (CFOP/BF) dit réagir ainsi aux demandes d’explication dont il a été assaillies, "notamment au sujet des propos tenus par M. Ablassé Ouédraogo, Président du Faso Autrement".

Le 11 avril, une délégation de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation (Coder) a rencontré, à Abidjan, l’ancien chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré.

Une audience à l’issue de laquelle Ablassé Ouédraogo avait confié à Radio Omega : "Nous avons trouvé l’ancien chef d’Etat bien en forme. Tout au long de notre entretien, il était très souriant. On pourrait sans doute comprendre qu’il a démontré qu’il était sans amertume et qu’il avait pardonné".

Par ce communiqué de presse du 17 avril, le CFOP se démarque de ces propos, et tente de se tenir en dehors de la polémique qui en est née.

"Les actes posés ou les propos tenus par les membres de la CODER  n’engagent ni le Chef de file de l’Opposition, ni l’Opposition politique dans son ensemble. Ils engagent la CODER", souligne ce communiqué du CFOP parvenu à la rédaction de Kamanews.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top