Lundi, 13 mars 2017 16:20

Lassané Savadogo, nouveau vrai boss du MPP ?

Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a clos le dimanche 12 mars les travaux de son 2è congrès ordinaire. Les congressistes ont porté leur choix sur Salif Diallo comme président du parti. Outre cette importante décision, l’on constate une réorganisation dans la structure dirigeante avec la création d’un secrétariat exécutif. Que faut-il y voir ?

Ce 2è congrès était annoncé comme celui de tous les dangers, le parti ayant été longuement secoué par des actes d’indiscipline caractérisée, des exclusions et d’autres sanctions de militants. En plus, la composition du gouvernement Paul Kaba II a été également l’objet de toutes les convoitises et les batailles les plus inimaginables : qui pour insérer ses « bons petits », qui pour extirper des « défaillants ». Des séquelles il en restera pour ce parti de "démissionnaires".

Ces étapes passées, tous les regards étaient tournés vers le congrès parce que là également, il fallait, soit individuellement, soit collectivement se battre pour des positions. Le nouveau bureau exécutif est mis en place avec des réaménagements et une nouvelle structuration.

L’une des innovations majeures de ce bureau est la création d’un poste de secrétare exécutif du parti, confié à Lassané Savadogo. Selon une certaine orthodoxie politique et administrative, un secrétaire exécutif est celui-là même à qui est confiée la gestion proprement dite du parti, "le propriétaire de tous les dossiers". C’est la personne à même de comprendre les enjeux ou même d’en décider et de soumettre ses propositions au président. C’est par lui que tout passe et c’est à lui que tout revient.

Certains observateurs n’hésitent donc pas à considérerechercher  que Lassané Savadogo sera le véritable patron du MPP dans la configuration actuelle.

Elu député du Zondoma, il cèdera son siège au profit de son suppléant pour aller occuper le poste de Directeur Général de la CNSS avant d’être propulsé Secrétaire Exécutif du parti. Visiblement, telle que la situation se présente, il n’aura de compte à rendre qu’au président Salif Diallo , et directement. Quid des Vice-présidents ?

Mais en politique rien n’a toujours été une vérité absolue, des postes fictifs pouvant être créés pour contenter des militants. Et connaissant la réalité des formations politiques dans nos contrées, il faut attendre de voir ce que fera le tout nouveau secrétaire exécutif du MPP.  

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top