Idées

Depuis la mi-septembre et le coup d’Etat de l’ex régiment de sécurité présidentielle (RSP), le Burkina vit sous un régime de couvre-feu. Cette mesure restrictive des libertés est supposée permettre aux forces de l’ordre et de défense d’avoir les coudées franches pour mieux assurer la sécurité des populations.

Monsieur le président le clame. Il a été « indisposé » de constater que « des gens ne parlent que d’élections », alors que des victimes du coup d’état « gisaient à l’hôpital ».

Page 2 sur 2

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top