Idées

L’Opposition va chauffer le pays !

"Le peuple a besoin d’un sursaut d’orgueil et c’est la responsabilité historique de l’Opposition politique de le lui inspirer." C’est l’engagement pris par le Chef de file de l’opposition en guise de conclusion de son mémorandum sur l’An I du régime Kaboré.

Las de se voir qualifiés de mous et inertes, voire complice d’un immobilisme dans lequel végète le Burkina, Zéphirin Diabré et ses camarades sonnent donc la charge. En attendant de voir la puissance et la portée de cette offensive, on peut déjà constater que cette affirmation dans le discours se veut l’expression d’une relative cohésion (enfin) trouvée au sein de l’opposition politique.

C’est connu, la cohabitation ne peut être sans accroc entre les tenants du pouvoir sous Compaoré et leurs tombeurs. Mais à se faire des états d’âme, l’Opposition burkinabè, toute origine confondue, a presque déserté le débat politique, et son rôle d’empêcheuse de gouverner en rond. Avec ce mémorandum, on peut constater qu’elle, au moins, a décidé de se réveiller. Et ce n’est pas trop tôt. La réponse du pouvoir doit, cette fois-ci au moins, aller bien plus loin que les injures habituelles dont sont accablés systématiquement les auteurs de la moindre critique. Parce que le dialogue est une vertu de la démocratie, la lecture de l’état du Faso faite par l’Opposition mérite bien mieux que d’être jetée à l’eau.

Le mépris des opinions divergentes a conduit le Burkina Faso à l’insurrection d’octobre 2014. Certes, on peut trouver durs les mots utilisés par l’Opposition dans son propos. Mais cette option est forcément à dessein, car les adversaires du MPP veulent bien ratisser au-delà de leur propre camp. Leur main tendue aux organisations syndicales et aux organisations de la société civile est une indication claire qu’un large ratissage est projeté, s’il n’est en cours. Les jours à venir situeront davantage les Burkinabè sur l’ampleur de la bagarre que l’Opposition annonce, contre le MPP et ses alliés. Assurément, l’arme fatale dont dispose le pouvoir pour prendre le dessus est de démontrer, plus qu’il ne l’a fait jusqu’à présent que Roch est "La réponse" au mal vivre de son peuple.

Kamanews

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top