Culture

L’UPC déplore le manque de salles de ciné

Citoyens burkinabè,

Citoyens du monde,

Chers cinéphiles, 

A l’occasion de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), l’UPC formule un message de soutien au septième art et à l’ensemble des acteurs qui l’animent.

Le thème de la présente édition, « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel », suscite des réflexions, non seulement sur le futur du cinéma et de l’audiovisuel en lien avec les avancées technologiques, mais également sur la sécurisation des métiers y relatifs contre les nouvelles menaces. Dans notre pays, dont la capitale est en même temps celle du cinéma africain, beaucoup d’efforts restent à faire pour protéger les métiers du cinéma et de l’audiovisuel, et permettre aux professionnels de vivre pleinement de leur art. Ainsi, notre parti déplore le manque criard de salles de cinéma ou, plutôt, l’abandon dont ces infrastructures sont l’objet. Bobo-Dioulasso, capitale économique et grande ville de la culture, ne possède qu’une seule salle de cinéma.

Amoureux du cinéma,

Dans ce contexte sécuritaire du Burkina Faso et de la sous-région, marqué par un extrémisme violent,  le cinéma joue un grand rôle dans l’éveil des consciences et la culture de la tolérance.

Par ailleurs, notre pays regorge d’énormes potentialités qui attendent de passer de l’ombre à l’écran. L’UPC plaide donc pour une redynamisation du cinéma africain en général, et de celui burkinabè en particulier. C’est à travers le cinéma et la télévision que nous offrons au monde ce que nous avons d’authentique, d’africain.

Chers festivaliers,

Le choix de la Côte d’Ivoire comme invitée d’honneur et la participation remarquable de ce pays frère au FESPACO, nous réjouissent. C’est un signe de plus que le FESPACO est un cadre d’intégration qui, par-delà les régimes, renforce l’amitié et la fraternité séculaires entre les peuples d’Afrique.

Bonne chance  à tous les cinéastes dont les films sont en compétition!

A toutes et à tous, l’UPC souhaite une magnifique fête du cinéma africain.

Ouagadougou, le 26 février 2017

Pour le Bureau politique national de l’UPC,

Le Secrétaire national chargé de la culture, de la famille,  des valeurs sociétales et des cultes

Son Excellence le Poé Naaba

 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top