Burkina Faso

Après l’arrestation au Mali en janvier dernier de Mimi Ould Baba Ould Cheikh une mission du ministère en charge de la sécurité a été envoyée à Bamako et a pu recueillir non seulement les aveux de Mimi Ould Baba Ould Cheikh, commanditaire principal des attaques de Cappuccino et de Splendid hôtel mais aussi ceux de Ibrahim Ould Mohamed le transporteur des armes de l’attaque. 

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré a animé une conférence de presse dans la matinée du vendredi 24 mars 2017 à propos des attaques terroristes au Sahel et au Nord et de la sécurité au Burkina de façon générale. 

Pendant que les investigations se poursuivent, le ministère en charge de la Sécurité a livré un rapport d’enquête sur l’attaque du Cappuccino et de Splendid du 15 janvier 2016. Ce rapport livre la constitution de l’équipe qui préparé le coup.

Arrivé le mercredi pour une visite de 48h le président de l’Assemblée nationale française était dans la matinée du jeudi 23 mars 2017 chez son homologue Salifou Diallo. Après avoir signé un mémorandum d’entente de coopération entre l’Assemblée nationale de la République Française et celle du Burkina Faso, Claude Bartolone s’est prêté aux questions des journalistes.

Ses premières déclarations après sa prise de fonction comme ministre de la Défense n’avaient laissé indifférents les commentaires. Jean Claude Bouda avait clamé sans sourciller : "Les terroristes seront terrorisés". 

L’information a été donnée par le groupe des conseillers municipaux de l’UPC de la commune de Ouagadougou. Au cours d’un échange avec les journalistes, ce groupe a relevé que le budget de la capitale est de 25 915 677 413 (vingt-cinq milliards neuf cent quinze millions six cent soixante-dix-sept mille quatre cent treize) FCFA. 

A la cérémonie d'ouverture du 2è congrès ordinaire du MPP, le président de l'UPC par ailleurs, chef de file de l'Opposition politique y était. Il a livré un discours dont nous vous proposons un extrait en lien avec la question de la sécurité et du terrorisme ainsi que sur les liens entre les Présidents de l'UPC et du MPP. 

Le programme des nations unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec l’Ambassade du Japon au Burkina a procédé dans la matinée du mardi 21 mars 2017 à une remise de matériels à la Police nationale. Ce don entre dans le cadre du "projet d’appui à la gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine".

Dans un communiqué en date du 20 mars 2017, la directrice générale adjointe des Impôts donne des précisions aux contribuables à propos de la grève du syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID).

Ceci est un communiqué de la direction de la communication et de l'éducation citoyenne de la CENI faisant le point du processus électoral du 28 mai. Les dossiers ont été déposés par les partis politiques sans aucun incident. Par ailleurs, le communiqué informe que lesdits dossiers seront validés le 28 mars prochain. 

L’Union nationale de la police (UNAPOL) a tenu une conférence de presse l’après-midi du lundi 20 mars 2017 au Centre national de Presse Norbert Zongo. Au cours de cette rencontre, l’UNAPOL a abordé deux questions essentielles à savoir le service payé et l’état d’avancement de leur plate-forme revendicative.

Le président national du CED, Pascal Zaida, au regard des attaques terroristes à répétition  disait au cours d’une conférence de presse que " les autorités devraient aller voir les généraux Diendéré et Bassolé pour qu’ils les aident à sécuriser le pays". Cela n’a pas été du goût du ministre d’Etat Simon Compaoré qui, en marge de la cérémonie de remise des motos à la police nationale, le 17 mars 2017, a eu une réponse à l’endroit de Pascal Zaida. In extenso, voici cette réponse. 

Le ministre d’Etat Simon Compaoré a procédé ce 17 mars à la remise de 150 motos à la police nationale. D’une valeur d’un demi-milliard FCFA, ces motos "ne devront pas servir pour ramasser les fagots du chef". Leur utilité se trouve dans la patrouille fera comprendre le ministre d’Etat et elles doivent être utilisées "en bon père de famille". 

 

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé dans la soirée du mercredi 15 mars 2017 à Ouagadougou une conférence de presse afin d’informer l’opinion sur les décisions prises paer les commissaires et après interprétation du code électoral, sur les communes de Zogoré, Bouroum-Bouroum et Béguédo dans le cadre des municipales du 28 mai prochain.

Le syndicat national des agents des Finances (SYNAFI) a organisé une conférence de presse dans la soirée du mardi 14 mars 2017 à Ouagadougou. Objectif, échanger avec les hommes de médias sur la suspension de leur mot d’ordre de grève.

Page 7 sur 20

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top