Burkina Faso

L’Union nationale de la police (UNAPOL) a tenu une conférence de presse l’après-midi du lundi 20 mars 2017 au Centre national de Presse Norbert Zongo. Au cours de cette rencontre, l’UNAPOL a abordé deux questions essentielles à savoir le service payé et l’état d’avancement de leur plate-forme revendicative.

Le président national du CED, Pascal Zaida, au regard des attaques terroristes à répétition  disait au cours d’une conférence de presse que " les autorités devraient aller voir les généraux Diendéré et Bassolé pour qu’ils les aident à sécuriser le pays". Cela n’a pas été du goût du ministre d’Etat Simon Compaoré qui, en marge de la cérémonie de remise des motos à la police nationale, le 17 mars 2017, a eu une réponse à l’endroit de Pascal Zaida. In extenso, voici cette réponse. 

Le ministre d’Etat Simon Compaoré a procédé ce 17 mars à la remise de 150 motos à la police nationale. D’une valeur d’un demi-milliard FCFA, ces motos "ne devront pas servir pour ramasser les fagots du chef". Leur utilité se trouve dans la patrouille fera comprendre le ministre d’Etat et elles doivent être utilisées "en bon père de famille". 

 

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé dans la soirée du mercredi 15 mars 2017 à Ouagadougou une conférence de presse afin d’informer l’opinion sur les décisions prises paer les commissaires et après interprétation du code électoral, sur les communes de Zogoré, Bouroum-Bouroum et Béguédo dans le cadre des municipales du 28 mai prochain.

Le syndicat national des agents des Finances (SYNAFI) a organisé une conférence de presse dans la soirée du mardi 14 mars 2017 à Ouagadougou. Objectif, échanger avec les hommes de médias sur la suspension de leur mot d’ordre de grève.

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé, dans la matinée du lundi 13 mars 2017, à la formation de ses démembrements à savoir la CEPI, la CECI et la CEIA. Cette séance de formation s’est déroulée dans les locaux du Haut-Commissariat du Kadiogo.

Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a clos le dimanche 12 mars les travaux de son 2è congrès ordinaire. Les congressistes ont porté leur choix sur Salif Diallo comme président du parti. Outre cette importante décision, l’on constate une réorganisation dans la structure dirigeante avec la création d’un secrétariat exécutif. Que faut-il y voir ?

La coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) et les policiers radiés se sont rencontrés ce vendredi 10 mars 2017 au siège de l’ADF/RDA qui assure la présidence tournante de la CODER. Selon Me Gilbert Noël Ouédraogo, cette rencontre a permis aux policiers révoqués de présenter à la CODER leur situation mais aussi à la CODER de se faire connaitre par les visiteurs.

Dans la matinée de ce vendredi 10 mars, le marché de Yioko 2 situé dans l’arrondissement 4 a enregistré un incendie. Une partie du marché a été décimée par les flammes. 

L’information a été donnée à l’issu des travaux du conseil des ministres du 9 mars 2017. L’emblématique Président du conseil national de la Transition (CNT), Moumina Shérif Sy devrait revenir aux affaires. Le conseil des ministres a en effet décidé de la nomination de celui qui est considéré comme l’insurgé en chef, celui qui avait pris le "maquis" pour opérer la résistance au putsch du Général Diendéré, Moumina Shérif Sy comme "haut représentant" du Chef de l’Etat.

Le samedi 04 mars 2017, une délégation de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), conduite par Madame Henriette ZOUMBARE/ZONGO, député du Boulkiemdé et correspondante du parti dans cette province, est allée à la rencontre des militants de Nanoro. La mission visait, entre autres, à installer les structures renouvelées du parti dans cette commune. 

La commémoration de la journée internationale de la femme 2017 s’est déroulée ce mercredi 8 mars à Ouagadougou sous la présidence de l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré. Cette célébration a réuni plusieurs personnalités de la région du Centre a donné l’occasion à Sika Kaboré de penser à ses coépouses de Djibo.

Le Burkina Faso est désormais dans l’œil du cyclone du terrorisme. Il ne se passe plus des semaines sans que les attaques n’endeuillent des familles et privent la Nation de bras valides. Face à la situation, l’indignation des populations est totale et celles du Sahel burkinabè crient au secours. Les appels pressants semblent ne pas parvenir à qui de droit ! Que faire ?

L’union nationale des femmes de l’UPC (UNF/UPC) à l’occasion de journée internationale de la femme a publié une déclaration dans laquelle elle fait remarquer que malgré les dispositions légales, des femmes continuent de faire l’objet de violences et d’exclusion. 

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé une rencontre d’information avec les responsables des partis et formations politiques et des regroupements d’indépendants, ainsi que les responsables de la société civile. Organisée dans le cadre des élections partielles et complémentaires de mai 2017, la rencontre a eu lieu le samedi 4 mars 2017. 

Page 8 sur 20

Videothèque

Le matériel du RSP
Arrivée de Mariam Sankara
Agression de Sara Sérémé

KamaNews

  • Qui sommes-nous?
  • Notre équipe
  • Nous contacter
  • Conditions d'utilisation
  • Mention légale
  • En continue

Infos pratiques

  • Publicité
  • Partenariat
  • Version mobile
  • Cookies & Cache
  • Responsabilité
  • Flux RSS

Outils

  • Applications
  • S'inscrire
  • Se connecter
  • Modifier son profil
  • Nos blogs
  • Messages

Liens utiles

  • BBC Afrique
  • Journal Citoyen
  • CSC
  • OBM
  • CNPZ
  • Droit Libre
Top